Ces histoires vraies qu’on voudrait fausses

50905436 - love concept

4Elle m’a donné rendez-vous pour l’apéro. Elle lit les « histoires vraies de copines » depuis quelques temps et l’envie lui est venue de m’en raconter une. Dès que je m’assois, elle me prévient :

« Je ne vais pas te parler de mecs, parce que je n’ai rien d’intéressant à dire sur ce sujet. Je vais te parler de ma fille, si ça ne t’embête pas« .

Aucun problème ! On n’est pas là pour passer une épreuve du bac ; il n’y a pas de sujet imposé, seulement des sujets qui nous ont touchées, cassées ou construites. Puis elle enchaîne :

« Je ne voulais pas d’enfant. Si j’ai changé d’avis, c’est parce que lui en voulait un et que j’avais peur qu’il me quitte« .

Continue Reading

Sois belle et pardonne-toi

cacou

DITES-MOI UN PEU, ce serait pas mal non plus de se raconter des histoires de quand on était gamines, non ? Je pense à ça parce que j’ai réalisé, en écoutant celle-là, que c’est en faisant des flash-back et des arrêts sur image, qu’on comprend un peu mieux l’adulte qu’on est devenu.

ELLE était une ado qui poussait seule, dans le dos de ses parents dont la principale occupation était de se détester quotidiennement et de constituer leur dossier respectif en vue d’un divorce aussi inévitable que souhaitable. Une après-midi, à la patinoire, ses copines l’avaient prévenue que « Le Beau Paul » avait craqué pour elle et que lorsqu’il arriverait, il viendrait cash l’embrasser. Même pas peur !

Continue Reading

Les effets secondaires de l’homéopathie

31259821 - healing herbs with mortar and bottle of essential oil on wood

DITES-MOI UN PEU, vous connaissez ce sentiment désagréable de ne pas exister par vous même, cette sensation d’être réduite au strict minimum de ce que vous accomplissez pour les autres ? C’est le thème de cette nouvelle #histoirevraiedecopine

C’est fou toutes ces choses qu’on se croit obligé de faire, juste par respect des traditions. Ou de la filiation. ELLE, on lui avait donné le choix. Un choix restreint mais un choix quand même : AVOCATE ou MÉDECIN. Elle se serait bien vue kiné mais son manque de prédispositions pour les sciences ne lui avait pas permis de faire le bon bac. Alors, elle s’était traînée à reculons jusqu’à la fac de droit où elle avait fini par obtenir sa maîtrise, bien malgré elle. Une fois diplômée, elle eut très vite deux bonnes raisons d’arrêter ses études : elle était enceinte de jumeaux. Bon et bien c’était réglé : elle serait « mère au foyer« .

Continue Reading

Un ami qui lui voulait du bien

Amitié

DITES MOI UN PEU, vous y croyez à l’amitié entre un homme et une femme ? Je parle de véritable amitié. Pas juste une complicité du style : « lui et moi, on a les mêmes délires ». Une amitié, une vraie, quand on y met son âme et un gros bout de son cœur aussi.

ELLE fait partie de ces rencontres particulières qui vous refilent instantanément les codes pour communiquer. Ça ne s’explique pas, mais on l’a toutes vécu au moins une fois. Et donc, même si je ne la connais pas depuis très longtemps, j’ai tout de suite compris qu’elle était une femme d’action. Une « Entreprenante ». D’abord elle rêve, elle imagine ; ensuite elle se projette, elle conçoit ; puis, elle passe à l’acte et au final, elle réalise. Pour autant, elle n’a jamais été du genre à se lancer à l’aveuglette dans une aventure et, pour son dernier projet, elle devait d’abord savoir s’il était viable. Sa sœur lui avait parlé d’un gars qu’elle connaissait bien, qui bossait pour un organisme d’aide à la création d’entreprises et avec lequel elle pouvait la mettre en contact.

Continue Reading

Prenons-en de la graine !

20180530 - oriental tea tray and cookies symbolising moroccan hospitality

DITES-MOI UN PEU, vous aimez le couscous ? ELLE, c’est sa passion…

Déjà au collège, elle avait une vraie personnalité. Plutôt réservée, voire timide mais en même temps très directe, très cash, toujours amoureuse et ne jouant jamais à être une autre. Plus de trente ans après, elle n’a pas changé. Souriante, agréable, serviable, elle est de ces femmes qu’on pourrait avoir envie de protéger alors qu’en réalité, elles ont une force et une détermination hors du commun. Elle était encore au lycée quand elle rencontra celui qui allait être l’homme de sa vie. Très rapidement elle sut deux choses : d’abord, qu’ils étaient faits l’un pour l’autre ; ensuite que leur histoire ne ferait jamais partie des scénarios envisagés par leur famille respective. Elle, juive ; lui, musulman, c’était juste inavouable. 

Incoming search terms:

  • Dites-moi une histoire
Continue Reading

Un mec et un diner presque parfaits

13756331 - candles in burger birthday cakes with party hat

DITES-MOI UN PEU, vous les fêtez comment vos anniversaires ? Vous êtes plutôt grosse « teuf » avec vos pires copines ou petite soirée pépère en mode incognito, afin de ne pas attirer l’attention sur le fait que vous êtes en train de vieillir ?

Elle allait avoir trente ans et elle était bien décidée à faire la fête de sa vie, celle qui allait laisser des migraines récalcitrantes à tous les invités, avec charter de copines délurées, venues de la France entière, super resto, vin de folie et musique jusqu’au bout de la nuit ! 

Continue Reading

Des vies en contes défaits

checklist

DITES-MOI UN PEU, vous êtes plutôt « check-lists » ou plutôt « totale-impro » ?

Je ne parle pas de la liste des courses dont l’utilité n’est plus à démontrer – encore qu’elle peut aussi être un frein à l’expérimentation – mais de celle qu’on s’impose parfois quand on est gamine et qui finit souvent brûlée sur l’autel de la crise de la quarantaine. En fait, je parle de la liste suivante :

  • Trouver un job
  • Se marier avec un type bien
  • Louer un deux pièces
  • Faire un enfant
  • Louer un trois pièces
  • Faire un deuxième enfant (de sexe différent du premier dans l’idéal)
  • Changer de voiture
  • Acheter une résidence principale…

Elle, assez rapidement, elle avait presque tout coché.  Il ne manquait plus que quelques semaines pour que les travaux soient finis et ils prendraient enfin tous les quatre, leur premier dîner dans la maison du bonheur. A ce stade de l’histoire, vous devriez normalement visualiser une jolie photo, bien apaisante, qui pourrait même vous rappeler quelques souvenirs…  

Continue Reading

Don d’organes : la vie d’avant et les vies d’après

palawan

DITES MOI UN PEU, le don d’organes, vous vous êtes déjà posé la question ? Pas facile, n’est ce pas ? Surtout que pour y répondre, il faut commencer par envisager sa propre mort. Et prématurément, en plus. Je ne lui ai jamais demandé si Elle y avait pensé, « avant ». Voici son histoire…

La vie d’avant

Elle a beaucoup voyagé mais elle dit souvent que le seul continent qui la touche, c’est l’Asie. Le seul où elle ait la sensation étrange d’être chez elle. Thaïlande, Birmanie, Malaisie, Vietnam, Palawan… C’est un sentiment d’appartenance qui ne s’explique pas, comme une filiation, un héritage, si puissant que les raisonnements les plus cartésiens n’y résistent pas. Mais elle sait, au plus profond d’elle même, que dans une autre vie, elle était de là-bas, quelque part, en Asie. Elle a traversé ces pays plusieurs fois, à deux souvent et seule aussi,

Continue Reading